Piégeons le frelon asiatique !

Publié le 3 septembre 2018

C’est le moment d’installer des pièges à frelons asiatiques

L’insecte est arrivé en France caché dans un chargement de marchandises chinoises fin 2004. Cette espèce s’est très bien acclimatée en France et a envahi les 2/3 du territoire, on la retrouve jusque dans le Finistère (280 nids en 2004).

Depuis 2015, la CCPF met en œuvre un programme de lutte contre le frelon asiatique afin de diminuer la pression exercée sur l’environnement par cette espèce invasive.
La destruction des nids représente une action importante pour la collectivité et doit être additionnée au piégeage des fondatrices afin de limiter leur population.

Le frelon asiatique présente des risques pour la population mais aussi pour l’environnement. Il est très agressif quand on s’approche de son nid. Ses piqûres peuvent entraîner des décès suite à des réactions allergiques. Il attaque aussi l’abeille et la tue, devenant ainsi une cause de plus à sa disparition pourtant essentielle à la pollinisation. Il attaque également les autres insectes des chaînes alimentaires, ce qui menace la biodiversité.

Pour lutter efficacement contre le frelon asiatique, il faut piéger les fondatrices. Ce sont les femelles fécondées qui au printemps fondent les colonies. Une fondatrice piégée, c’est sans doute un nid en moins ! L’installation de pièges doit être réservée à un usage temporaire et raisonné.

  • Percer des trous de 5 mm dans une bouteille d’eau qui permettront aux petits insectes de s’échapper.
  • Découper la bouteille en deux (au tiers), ajouter un appât pour attirer les frelons au fond de la bouteille.
  • Placer une éponge qui permettra aux insectes de ne pas se noyer et ainsi de pouvoir s’échapper pendant que les frelons restent piégés.
  • Placer le goulot à l’envers pour faire office d’entonnoir (agrafer les deux morceaux).
  • Placer un couvercle pour protéger de la pluie (assiette plastique, bouteille découpée, etc…

L’appât sélectif le plus efficace se compose de :

  • ¼ de volume de sirop de grenadine ou de cassis, utilisé pur
  • ½ volume de bière brune
  • ¼ de volume de vin blanc (qui repousse les abeilles)

Suspendre le piège à un arbre (environ 1,50 m de hauteur), un balcon, dans une haie, dans un rucher. Recharger le piège en appât tous les 15 jours environ. Un suivi régulier est également nécessaire pour libérer les espèces non visées. Ôter le piège le 1er mai, il ne prendra plus de fondatrices.

Vous avez trouvé un nid de frelons asiatiques ?

Attention, si vous trouvez un nid actif, surtout, ne vous en approchez pas !

Contactez la mairie. La destruction des nids doit être réalisée par des personnes qualifiées.

La Communauté de Communes du Pays Fouesnantais prendra en charge la destruction des nids par un prestataire désigné par la collectivité.
Le coût de la destruction du nid sera pris en charge par la CCPF.