Accueil > Actualités > Portraits > Jean-Michel Martin : Vive le sport et l’aventure

Jean-Michel Martin : Vive le sport et l’aventure

Article publié le 1 janvier 2014.

Jean-michel-Martin

Je suis né le 2 octobre 1952 dans le Périgord mais mes parents sont vite revenus en Eure et Loire d’où ils étaient originaires. J’ai fait une école de géomètre à Orléans et à 18 ans je suis entré dans le monde des Travaux publics où j’ai été successivement géomètre, conducteur de travaux, responsable de bureau d’études, chargé d’affaires. J’y suis resté 43 ans jusqu’à ma retraite l’an dernier. Dans les années 70, j’ai participé aux grands chantiers de la construction des autoroutes dans toute la France puis des centrales nucléaires. Je suis allé également en Iran pour construire des autoroutes et au Cameroun pour construire des aéroports, des routes (RN1), un grand stade, et le palais présidentiel de Yaoundé. Je me suis marié en 1977 avec Dominique. Nous avons eu deux enfants, Olivier et Nicolas. Nous avons une petite fille, Adèle. J’ai été élevé dans la lecture de Jack London, dans le rêve des grands espaces. Je suis un grand voyageur dans l’âme. J’adore les îles et les déserts. J’ai voulu me rapprocher de l’Atlantique et nous avons acheté une maison à Saint-Evarzec en 1983. Nous sommes venus y vivre quand je suis revenu d’Afrique en 1986. Après avoir travaillé à Brest, à Quimper, à Lorient, à Ancenis, j’ai terminé ma carrière à Lorient dans le groupe Eiffage qui avait racheté EGTP. J’ai tout de suite apprécié la proximité de la mer, la qualité de l’environnement. Mes enfants ont été vaccinés à l’eau de mer. J’ai participé à la création de l’association Sport, Nature, Aventure en 2001 avec quelques amis qui couraient sur les dunes. J’en ai été le vice-président de 2002 à 2011. J’en suis le président depuis 2011. Nous avons voulu apporter un aspect ludique au sport en ouvrant l’épreuve à tous et en faisant profiter des beautés du littoral fouesnantais. Cette année, ce sera la 10e édition de la Course au large, le dimanche 2 février, sur 12 km 900, Beg-Meil – Mousterlin – Beg-Meil. Nous accueillerons quelque 700 coureurs venus de tout le Grand Ouest mais aussi du Pays de Loire. Dans l’association, nous sommes 121 et nous organisons aussi la course du Solstice d’hiver en décembre, à Mousterlin. A la fin de l’année (en 2013) , 11 personnes ont couru plus de 100 km. Moi-même, j’ai disputé une dizaine de marathons. J’ai fait 2 fois les 100 km de Millau, la Trans-Oasis du Sud-Tunisien. Mais je reviens toujours à la Course au large. Nous avons à Fouesnant un terrain de jeu extraordinaire avec la campagne, le marais, le littoral, la mer.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someone