Accueil > Actualités > Actualités > Les Pierres parlent

Les Pierres parlent

Article publié le 21 juillet 2015.

les-pierres-parlent200x300Une veillée contée chaque jeudi ! Gratuit

Les conteurs vous accueillent au pied de la chapelle de Kerbader pour un voyage vers des contrées peuplées d’elfes, de korrigans et de dragons…

Conteurs et raconteurs d’histoires, avec chacun leur univers bien à eux, porteront cette parole qui fait l’âme de la Bretagne et vous feront passer un moment magique au cœur du bocage fouesnantais…

À l’ombre de la Chapelle de Kerbader – Mousterlin

(Repli en cas de mauvais temps : Préau de l’école de Mousterlin – 8 route de Mestrezec, 29170 Fouesnant)

Sylvain Cebron de Lisle

Jeudi 9 juillet à 21h00

Il y a toujours chez Sylvain Cebron de Lisle, un décalage soudain, un commentaire qui fait basculer le récit ailleurs ; il a une manière bien à lui de vous dresser en quelques mots, le portrait d’une princesse qui n’a pas grand-chose à voir avec les images traditionnelles des héroïnes de contes de fées ! Princes charmants s’abstenir ! On rit bien sur beaucoup, mais ce rire n’est que l’autre face de sa tendresse pour ces personnages plus ou moins « déjantés » qui rodent dans ses histoires.

 

 

Hélène Mallet et Myriam Gautier

Jeudi 16 juillet à 21h00

Ces deux conteuses racontent ensemble depuis déjà bien longtemps. Elles ont de l’énergie et de la tchatche. Entre complicité et joute verbale, leur univers est celui d’une bande dessinée à l’humour décalé et à l’imagination débridée. On y trouve pêle-mêle, au milieu d’histoires traditionnelles revisitées à leur manière, des animaux qui mènent de bien étranges existences et des personnages marginaux qui cherchent leur chemin…

 

Fred Le Disou

Jeudi 23 juillet à 21h00

On entend Fred Le Disou depuis 20 ans sur les ondes de France Bleu Armorique en duo avec son compère Roger Le Contou. Il vient de ce pays de Haute Bretagne où l’on parle gallo mais le sien est “allégé ” comme il dit pour que tout le monde comprenne. Contes, “menteries”, récits de vie, les histoires de Fred ont l’esprit rabelaisien des conteurs du bistrot où il a grandi mais derrière le rire pointe toujours une tendresse amusée et indulgente pour ce petit monde qu’il fait vivre.

 

Olivier Villanove

Jeudi 30 juillet à 21h00

Il y a des conteurs qui racontent juste avec les mains, lui, c’est tout son corps qui se laisse traverser par les mots ! Légendes urbaines, contes traditionnels de princesses qui ne savent pas quel mari choisir, histoires de mendiants et de voyageurs, récits de vie fantastiques, ses histoires swinguent entre humour et poésie… Raconter est, pour lui, d’abord un partage et une rencontre généreuse. Autant dire qu’on se laisse embarquer avec plaisir dans son imaginaire débridé.

 

Fred Naud

Jeudi 6 août à 21h00

Un conteur, c’est d’abord une voix et celle de Fred Naud vous attrape aussitôt pour vous emporter dans son monde. Des contes de sagesse un peu folle, des contes de fous plus que sages, des contes facétieux, des contes merveilleux mais pas si sages ! À se demander ce qui est le mieux partagé en ce monde : la sagesse ou la folie. Il a une façon bien à lui de poser une scène ou un personnage et s’il navigue de la réalité au merveilleux, ce n’est pas toujours – pour notre plus grand plaisir – par le chemin le plus court. Du conte contemporain dans ce qu’il a de meilleur.

 

 

Elisabeth Troestler

Jeudi 13 août à 21h00

Dans l’univers d’Elisabeth Troastler, on trouve bien des dragons comme dans les histoires traditionnelles. Mais ceux-ci sortent du papier peint et les princesses enfermées dans la tour lisent leurs horoscopes… Mais Elisabeth Troestler est aussi capable de vous raconter, droit dans les yeux, des histoires bretonnes à vous faire regarder derrière chaque menhir quand vous rentrerez le soir.

 

Alain Le Goff et Yann-Fanch Kemener

Jeudi 20 août à 21h00

Yann-Fanch Kemener est l’un est un des meilleurs chanteurs de Bretagne et Alain Le Goff ne se débrouille pas trop mal non plus avec les mots ! Cette fois-ci, ils s’en vont faire un petit tour du côté des Légendes de la Mort et des chemins qui, dans ce pays, mènent un peu partout vers L’Autre Monde. On passe d’un chant à danser à une histoire d’Ankou qui rôde dans la nuit, d’une gwerz belle à pleurer à une histoire drôle. À l’image de la vie. Derrière Matteo Le Bras, le passeur dont Alain le Goff raconte le dernier voyage, et son épouse Marie du Passage, c’est toute l’âme de ce pays de Bretagne que l’on entend.